Shiatsu et maternité

Tout a basculé à la naissance de mon fils, qui est arrivée bien à l’avance.

 

Jusqu’alors tout allait bien : pas de nausées, pas de mal au dos ni d’autres inconforts liés à la grossesse. Le seul « quid » est que je n’avais pas complètement conscience de ce que impliquait la grossesse. J’ai du atteindre que mon corps tire la sonnette d’alarme pour me réveiller.

 

La naissance de mon bébé m’a projetée avec force dans une compréhension plus profonde de ce que c’était la grossesse et de ce que ses changements physiques et émotifs impliquaient.

 

Cela a été l’étincelle pour suivre les cycle complet des trois formations pour le shiatsu et la grossesse de Suzanne Yates (https://wellmother.org/), une des enseignantes de shiatsu et périnatalité les plus expérimentées et renommées.

 

Lors de ma deuxième grossesse les choses se sont passées autrement : la conscience plus profonde des changements de mon corps et de mon bébé m’a permis de m’écouter plus et de renforcer ultérieurement le lien avec ma fille qui grandissait en moi.

 

J’ai aussi constaté personnellement les bienfaits du shiatsu grâce, et à de l’auto – massage, et à des traitements par des collègues. Cela est allé plus loin, comme souvent se passe avec le shiatsu, d’un bien être physique. L’élément qui m’a particulièrement touché a été le partage, la douceur et le lien à trois qui s’est de plus en plus instauré avec le papa qui pratiquait sur moi les techniques que je lui apprenais et qui peuvent être partagés en famille.

 

Les bases du shiatsu pour la grossesse sont les mêmes que celle du shiatsu « classique », mais on fait encore plus attention au touché et aux modifications de l’énergie de la maman et du bébé aux différents trimestres. Le shiatsu permet de les soutenir, favoriser ou traiter grâce à un traitement doux, bienveillant et à l’écoute des besoins de la maman et du bébé.

 

Le shiatsu peut contribuer à soulager une bonne partie des inconforts liés à la grossesse, inclus les nausées ou le mal au dos. Au même temps, il peut aider la maman à être plus consciente de ses besoins en étant en harmonie avec ceux - ci tout en contribuant à renforcer le lien entre la maman et le bébé.

 

Certaines techniques utilisées peuvent être enseignées à la maman et au papa pour pratiquer à la maison.

 

Comment se déroule la séance de shiatsu :

 

La séance dure un heure avec 45 minutes de traitements et un temps, au début de questionnement et d’évaluation des besoins de la maman et du bébé. Se fait, la plus part du temps, sur la maman habillée et allongée sur un confortable futon, mais on pourra utiliser aussi un ballon.